Les Centres de Coordination en Cancérologie (3C)

Les missions des 3C

Recommandés par le Plan Cancer 2003-2007 (mesure 32) et institués par la circulaire du 22 février 2005, les Centres de Coordination en Cancérologie (3C) sont des structures propres aux établissements de soins ou centres de radiothérapie autorisés à prendre en charge et à traiter des personnes atteintes de cancer.

Les 3 C ont pour mission de veiller à la bonne mise en place des recommandations et mesures qualité définies pour les autorisations d’activité de soins en cancérologie :

  1. Mettre à disposition des équipes médicales et soignantes, les référentiels, thésaurus et protocoles validés et actualisés, et mettre en place l’audit interne de leur utilisation.
  2. S’assurer de la mise en œuvre effective de la pluridisciplinarité en organisant et en fédérant les Réunions de Concertation Pluridisciplinaire (RCP). Garantir et évaluer leur bon fonctionnement.
  3. Organiser la mise en place effective du dispositif d’annonce.
  4. Promouvoir la remise à chaque patient du programme personnalisé de soins et l’offre de soins de support.
  5. Garantir une information effective des patients pour la prise en charge du cancer au niveau de chaque établissement membre du 3C.
  6. Développer l’accès des patients à l’innovation et plus particulièrement à la recherche clinique, notamment par le screening de patients pouvant bénéficier d’études cliniques.
  7. Contribuer au développement du lien et de la coordination ville-hôpital pour optimiser le parcours de soins des patients.
  8. Produire et analyser l’activité médico-chirurgicale, pharmaceutique et les données portant sur les parcours de soins en cancérologie (délais d’accès, satisfaction, accès au dispositif d’annonce…) et assurer leur transmission, en particulier, auprès du réseau régional de cancérologie, des registres des cancers et des organismes chargés des dépistages de cancer. Ils produisent de manière annuelle des données d’activité en cancérologie à destination de l’Institut National du Cancer (INCa) sur la mise en œuvre des mesures qualité en cancérologie dans leur périmètre d’action.

Ainsi, les 3C ne prennent pas directement en charge les patients. Ils coordonnent un ou plusieurs établissements, souvent proches les uns des autres. Les 3C sont définis comme de « véritables cellules qualité opérationnelles » en cancérologie.

L’articulation entre le Réseau Régional de Cancérologie et les 3C

L’articulation entre le réseau et les 3C est précisée dans la circulaire DHOS/CNAMTS/INCa n° 2007-357 du 25 septembre 2007 relative aux réseaux régionaux de cancérologie.

Elle prévoit

  • Un travail de collaboration et d’échange avec les professionnels de santé visant à assurer la diffusion des référentiels nationaux et veiller à leur appropriation et à leur implémentation par tous les acteurs sur le territoire régional.
  • La participation au fonctionnement des RCP, depuis l’information des professionnels et des patients, jusqu’à la mise à disposition d’outils informatisés de type – Dossier Communiquant en Cancérologie (DCC) – permettant l’échange de données entre les professionnels. A ce titre, le réseau régional de cancérologie (RRC) encourage le recours à la visioconférence afin de limiter les déplacements des praticiens participant aux RCP. Le réseau identifie l’ensemble des RCP et les répertorie sous forme d’un annuaire. Il porte cette information à la connaissance des professionnels de santé et des patients.
  • Un rôle d’animation des 3C par le RRC, en particulier dans le domaine de l’évaluation par le biais d’audits « qualité », par exemple sur l’utilisation des référentiels ou l’organisation des RCP. Dans ce domaine notamment, le RRC doit s’attacher à favoriser la communication et l’interfaçage entre les différents 3C de la région. Les missions des 3C sont menées en partenariat et en cohérence avec le RRC qui a une vision globale et transversale de la réalisation de leurs missions.

Les 3C et leurs coordonnateurs sont ainsi les interlocuteurs privilégiés du Réseau Régional de Cancérologie.

Outils et accompagnement – Réseau Régional de Cancérologie

  • Formalisation concertée d’une « Charte régionale des RCP en cancérologie du RRC Grand Est » et d’une procédure.
  • Mise à disposition du DCC (Dossier Communiquant en Cancérologie) pour la gestion des RCP (Réunions de Concertation Pluridisciplinaire).
  • Aide à la mise en place d’outils de visioconférence pour l’organisation des RCP en partenariat avec www.pulsy.fr.
  • Mise à disposition de recommandations et référentiels de bonnes pratiques en cancérologie grâce à www.oncologik.fr.
  • Le réseau met à la disposition des professionnels de santé du Grand Est des formations en cancérologie soit en e-learning, soit en présentiel, soit en format mixte : voir le catalogue des formations sur https://catalogue-oncotice.org/
  • Retrouvez toutes les études cliniques en cancérologie ouvertes dans la région Grand Est sur http://hector-grandest.fr/

L’organisation des établissements autorisés en 3C en région Grand Est

https://umap.openstreetmap.fr/fr/map/centres-de-coordination-en-cancerologie-3c_453401#8/48.772/6.784

Dénomination du 3CÉtablissements membres
Territoire Lorraine
3C porté par …