L’INCa publie un avis pour définir en urgence les patients atteints de cancer qui nécessiteraient d’être vaccinés contre le SARS-CoV-2 en priorité.

Ces préconisations sont basées sur les données acquises de la science encore limitées sur ce sujet. Les patients ne faisant pas  partie  des  catégories  prioritaires  seront  éligibles  à  la  vaccination,  dans  un  délai supérieur.

Le présent avis a une validité nécessairement limitée dans le temps et pourrait être actualisé.

Le but est de protéger l’ensemble de la population des formes graves, voire mortelles de la COVID-19 en vaccinant prioritairement les citoyens les plus à risque. Sont détaillés les situations prioritaires des patients atteints de pathologies hématologiques malignes et celles des patients atteints de tumeurs solides.

Considérant le défi logistique et humain de cette campagne de vaccination et son inévitable étalement sur plusieurs mois, il est nécessaire de distinguer des catégories de la population devant être vaccinées immédiatement.

Il est précisé que les personnes prioritaires doivent pouvoir être vaccinées «dans les lieux les mieux adaptés à leur situation : au sein des services où elles sont suivies». L’avis de l’INCa ne se substitue pas à la connaissance particulière de l’état du patient atteint de cancer par les médecins qui le suivent.

Voir l’avis de préconisations de priorisation des patients atteints de cancer pour la vaccination contre le SARS-CoV-2 (pdf)

Voir le communiqué de presse

Restez informé avec Oncologik et partagez vos bonnes pratiques

ONCOLOGIK publie sur sa page « covid-19 et cancer » des recommandations et avis pour la prise en charge des patients atteints de cancer.

ONCOLOGIK, outil consacré à l’édition de références pour les prises en charge en cancérologie, rassemble, sur une page disponible en accès libre, les différents avis et recommandations pour la prise en charge des patients atteints de cancer dans le cadre de la pandémie COVID-19.

Regroupant les publications des organismes nationaux et des sociétés savantes, la page « covid-19 et cancer » d’Oncologik est mise à jour régulièrement pour accompagner au mieux les professionnels de santé à relever ce défi auquel nombreux sont aujourd’hui confrontés : prendre en charge les personnes atteintes du COVID19 tout en poursuivant les dépistages et les soins aux patients atteints de cancer.

ONCOLOGIK est un outil consacré à l’édition collaborative de références de prise en charge en cancérologie, fruit d’un partenariat entre les réseaux régionaux de cancérologie du Grand Est et de Bourgogne Franche Comté .

ONCOLOGIK permet de modifier en ligne les textes et les arbres de décision grâce à des éditeurs WYSIWIG intégrés. Un historique de chaque version est archivé.

Les références créées avec ONCOLOGIK sont également accessibles sur les terminaux mobiles. 

Si vous avez connaissance de recommandations dans votre spécialité pouvant être référencées sur ONCOLOGIK, contactez le réseau NEON ou le réseau ONCOBFC

Vous êtes malade du cancer?

Vous avez été traité pour un cancer par le passé ou vous avez des symptômes d’alerte ?

Vous êtes en âge de réaliser des tests de dépistage du cancer colorectal ou du cancer du sein ?

N’attendez-pas pour consulter votre médecin ou faire vos examens médicaux.

Prenez soin de vous

La crise sanitaire liée au COVID-19 a pu conduire à retarder le suivi médical de certains patients et des personnes souffrant de maladies chroniques. Pourtant, les conditions d’hygiène et de sécurité sont assurées dans les cabinets médicaux, les laboratoires, les cliniques ou les hôpitaux.

Et les chances de guérison sont bien meilleures si le cancer est diagnostiqué tôt ou traité à un stade précoce de la maladie.

Continuez à vous soigner

Afin d’encourager la population à consulter son médecin, l’ARS Grand Est, en partenariat avec la Conférence Régionale de la Santé et de l’Autonomie et France Assos Santé, lance la campagne « Continuez à vous faire soigner ».

Les objectifs sont pluriels 

  • Sensibiliser la population sur l’importance de renouer le lien avec les professionnels de santé dans le cadre du suivi de leur pathologie 
  • Rassurer sur les conditions d’accueil (prise de rendez-vous, respect des mesures sanitaires/des gestes barrières) ;
  • Informer et orienter les patients sur les différentes possibilités qui leur sont offertes (téléconsultation, conseils par téléphone, consultation en présentiel sur rendez-vous, etc.)

Pour plus d’information

Si vous vous posez des questions sur l’impact de la COVID-19 sur le cancer ou ses traitements, vous pouvez consulter le site de l’ARS ou la rubrique Spécial Cancer –  Covid 19 sur le site de l’Institut National du Cancer qui répond à une série de questions sur le risque et la prévention de la COVID, les symptômes,  son impact sur la vie quotidienne…